Le développement des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments commerciaux et industriels

Selon le Ministère de la transition écologique, le parc photovoltaïque installé en France a atteint 15,2 GW à la fin du deuxième trimestre 2022. La production d’électricité d’origine solaire photovoltaïque s’élève à 9,6 TWh au cours du premier semestre 2022, soit une hausse de 32 % par rapport à la même période en 2021. Elle représente 3,8 % de la consommation électrique française sur cette période.

La Loi Climat et Résilience 2019 vise notamment à encourager le développement de l'énergie solaire photovoltaïque en France, en fixant des objectifs ambitieux de production d'électricité solaire.

Des mesures sont ainsi prises pour faciliter l'installation de panneaux solaires sur les bâtiments :

  • A compter du 1er janvier 2023, tous les nouveaux bâtiments commerciaux, industriels, artisanaux > 500 m2, et les bâtiments de bureaux de plus de 1000 m² devront végétaliser ou solariser 30 % de leur surface.
  • A partir du 1er janvier 2024 : les nouveaux parcs de stationnement >500 m² devront végétaliser ou solariser 50 % de leur surface, et 100 % des ombrières dès lors qu’il en existe.
Solar power farm in the evening, fields of West Sussex, UK.

Les risques majeurs associés aux panneaux photovoltaïques

Principaux  risques de dommages matériels :

  • Dommages causés par des chutes d’objets ou actes malveillants
  • Dégâts par les aléas naturels: tempête, neige, foudre, grêle, Incendie forêt…
  • Défaut électrique et surchauffe causés suite à un mauvais dysfonctionnement  lors de la conception de l’installation, la corrosion des composants, les points chauds, les modules endommagés, les connexions desserrées, l’usure liée aux conditions climatiques, etc…
  • Incendie suite à un défaut électrique, Incendie volontaire criminel ou propagation d’un Incendie depuis le bâtiment /champs ouvert vers la centrale
  • Vol et acte de vandalisme : notamment sur les câbles de cuivre
  • Ajout d’une charge combustible:  la surface supérieure des panneaux PV est généralement en verre trempé, mais le support du panneau contient des matériaux combustibles

Le solaire photovoltaïque monté sur le toit constitue un facteur aggravant pour le bâtiment

 

  • Risques d’ignition d’incendie : Introduction de nouvelles sources d’inflammation : PV sous tension, onduleurs, batteries...
  • Risques d’échec de protection (charge combustible au-dessus des réseaux sprinklers)
  • Intervention difficile des pompiers  due au risque d’électrocution associés  : Les pompiers, faute de preuve de l’absence de risques, refusent d’intervenir et d’arroser des bâtiments dotés de tels panneaux.
  • Augmentation des dégâts, et donc des coûts des dommages, en cas d’événements naturels.
Aerial view of solar panels on factory roof.

Principales mesure de prévention et de protection

Lors de la Conception

  • Etude de la structure porteuse par un bureau d’étude technique (BET) avec obtention d’un avis favorable
  • Evaluation de l’exposition aux périls Cat Nat  conformément aux Eurocodes
  • Obtention d’un PV de conformité  de l’installation délivré  par le comité français d’accréditation (COFRAC) 
  • Conformité de l’installation des panneaux PV suivant le guide UTE C15-712-1 par des techniciens spécialisés dans les domaines de l’électricité et de la couverture, avec accréditation par société extérieure
  • Certification de l’ensemble des équipements constituant la centrale aux normes (CE, IEC ou NF)
  • Installation d’une protection externe contre la foudre selon l’IEC ou EN 62035 
  • Montage des panneaux réalisé conformément à un avis technique (ATEC ou ETN)

En exploitation

  • Souscription d’un contrat de maintenance préventive auprès d’une entreprise ayant la double compétence couvreur et électricien selon le guide UTE C15-712-1
  • Formalisation d’une Inspection visuelle hebdomadaire des panneaux et du câblage
  • Vérification électrique réglementaire annuelle (CR Q18) et une thermographie infrarouge (CR Q19) à étendre sur l’ensemble de l’installation
  • Prise de  mesures de résistance d’isolement, des courants de court-circuit et des tensions de circuit ouvert
  • Nettoyage des panneaux et de leurs abords à une fréquence à déterminer en fonction des résultats obtenus (les modules PV doivent être propres, brillants et uniformes les uns par rapport aux autres. Faire attention à un ombrage partiel, aux dommages causés par les tâches et les débris qui peuvent créer des points chauds)
  • Stockage en réserve de modules PV en cas de panneaux défectueux
  • Conseils de signalisation et de dispositifs de sécurité et coupure pour :
    • Alerter les pompiers de la présence de systèmes PV
    • Minimiser les dangers potentiels d’électrocution dus aux systèmes PV